Présentation


 
Fertiles paradoxes
Tout mon ouvrage est issu d'un dispositif délibéré, précis et soutenu dans le temps qui génère des assemblages de monotypes d'encre de Chine sur mouchoirs en papier. Ce dispositif n'est pas né tel quel, d'un seul coup. Il est le résultat d'une longue suite d'essais/erreurs. Il s'est agi de cultiver cette joie particulière que j'éprouve quand je m'aventure à décréter de fugitives cohérences dans le plus grand des désordres. Cette joie ne peut pas naître si, au moins pendant un instant, je n'ai pas perdu le contrôle des  opérations. Pour pouvoir traverser régulièrement ces errements sans trop d'appréhension et qu'ils restent féconds dans la durée j'ai été amené à fixer nettement les moyens mis en œuvre et à atténuer le plus possible tout funeste jugement de valeur.
Des  procédures bien définies ouvrant la voie à la variation infinie mettent en tension le plein et le vide, l'obscur et la lumière, l'improvisation et la rigueur, le laisser-aller et la volonté, la liberté et la contrainte, l'acquiescement et la résistance, l'aveuglement et l'extrême attention…Elles me guident fermement vers l'inattendu. Ne vouloir être pour rien dans ce qui arrive mais tout faire pour que ça arrive. Rythmée par le jeu de ces paradoxes la réalité toute entière se met à danser.



La mise en œuvre
Le monotype, technique d'impression rudimentaire qui favorise l'abandon à la répétition, à la variation, à la profusion, à l'ivresse… pour donner la parole au matériau, aux outils, aux hasards, à mes pulsions, à mes impulsions, à mes compulsions…

Le banal mouchoir en papier très absorbant pour son format réduit, pour sa plasticité et pour le découpage de l'espace et du temps qu'il induit. Il est à la fois un support, un outil, une unité de mesure, une cellule, une case de BD, une page de livre…

Le noir  comme seule couleur (allié au blanc du papier) pour me                      faciliter la lecture des oracles esquissés par l'encre de Chine…
La composition par cadrage/découpage/collage dictée par des éléments produits par avance avec ses à peu-près et ses cadeaux…














Expositions personnelles

2017
Carré d'Arts Croisés, Mauzac et Grand Castang
L'Affenage, Oupia
2014
Salle Wesley, dans le cadre du festival de musique, Le Vigan
2011
ARPAC, Fondation du Pioch Pelat, Castelnau le Lez
2010
Le Voyageur Immobile, Olonzac
2008
Galerie Thea Pfenniger, Sommières
2005
Galerie "Dans le Ciel", Mougins
2001
Galerie Marlyse Calame, Vence
1998
Galerie Terre d'ombre, Sommières
1992
Galerie Ehgner, Paris
1991
Montpellier Haus, Heildelberg
Galerie Continuum, Lille
1990
Galerie Le Chat de Pique, Montpellier

Expositions collectives

2016
"Oeuvres Noires", Aubais
"Intuicion Aestica"  escritura asemica
Centro cultura Casa Baltazar, Mexico
curador Michael Jacobson (the new post literate)
2012
"Oeuvres  noires ... Esthétique de la mélancolie"
ARPAC, Fondation du Pioch Pelat, Castelnau le Lez
2010
"De la poésie dans la peinture"
Les Artistes Nomades, Aubais
commissaire H.M. Morat
1995
"Le papier: sa fragilité est sa force"
Espace Louis Feuillade, Lunel
1992
"L'esprit du lieu"
Carré st Anne, Montpellier