"Parce qu'il a pris le mouchoir en papier comme valeur refuge.
Comme contrainte aussi. Pour sa texture et ses imperfections.
Parce qu'il a choisi l'encre pour écrire son univers,
l'organiser ou le laisser s'épanouir au gré du papier, de son bon vouloir.
Michel Audouard trace ici un sillon si particulier, si personnel qu'aucune définition ne saurait lui convenir.
Dire et lire l'invisible. Faire respirer le vide et laisser éclore ces apparitions
comme autant de résurgences d'un imaginaire qui à chaque fois vous échappe autant qu'il vous appartient.
A chacun de se faire sa propre impression".
Henry Migaud











Le Jardin des Ellipses
encre de Chine sur ouate de cellulose marouflée sur toile
182 x 219 cm
2016








































 Duelle
Encre de Chine, papier et colle sur bois
3 (38 x 19 cm) - 2015

















Aucun commentaire: